Séquençage et storyboards

Une fois que vous maîtrisez les types et les angles de prise de vue de base, vous êtes prêts à apprendre à créer des séquences de prises de vue pour soutenir votre narration visuelle.

Les séquences sont une méthode bien établie pour raconter une histoire avec une vidéo, et ce guide de Poynter explique comment en filmer une, quel que soit l’appareil photo que vous utilisez.

Nous vous recommandons également de regarder ce court tutoriel de l’Université de Birmingham qui explique comment les séquences sont tournées et éditées :

Dans le tutoriel, vous avez entendu les termes « plans de coupe » et « superposition ». Que signifient-ils?

Plans de coupe : Il s’agit des plans de parties du corps d’une personne interrogée : par exemple des mains filmées en mouvement, les yeux regardant un événement ou la personne interrogée dans son intégralité, engagée dans une activité. Ces plans sont utilisés pour fournir de la variété et pour mettre en contexte les points d’une interview. Saisissez chaque prise de vue pendant un maximum de 10 secondes, car vous n’en utiliserez qu’environ 3 ou 4 secondes lorsque vous monterez votre vidéo.

Superposition : des plans de contextes, de lieux, des plans internes et externes qui aident à raconter l’histoire. Capturez une grande partie de ceux-ci, y compris des panoramiques, des médiums et des gros plans, afin d’avoir un bon choix d’angles et de prises de vue dans le montage. Encore une fois, gardez la durée de ces séquences bruts à 10 secondes au maximum. Vous en utiliserez moins lorsque vous puiserez dans ces séquences pendant l’étape du montage.

Cette vidéo, filmée par les membres de notre équipe Manzar Elahi et Hashim Hakeem, utilise des plans de coupe et une superposition avec une interview vidéo, pour donner vie à une histoire sur les fabricants de parapluies dans le nord de la Thaïlande.

Filmer pour le montage

La planification à l’avance des scènes de votre vidéo s’appelle « filmer pour le montage », et vous pouvez en savoir plus sur la façon de procéder dans ce billet de blog de la BBC.

Souvent, vous devrez filmer votre sujet en effectuant la même activité plusieurs fois, afin de pouvoir passer de plans larges à moyennes, puis de moyennes à rapprochées sous le même angle. Ce tutoriel BBC explique comment faire cela avec un appareil photo reflex numérique. N’oubliez pas qu’avec un smartphone, vous ne pouvez pas utiliser le zoom. Vous devrez donc vous rapprocher physiquement de votre sujet.

Dessinez votre histoire

Même si vous n’êtes pas un artiste, la création d’une séquence de dessins pour les prises de vue que vous devez capturer sur place peut vous aider à filmer pour ensuite effectuer un montage. Cette série de dessins est également connue sous le nom de storyboard.

Ce billet de blog de la BBC explique comment en créer un et inclut un lien vers un exemple de storyboard. Aux États-Unis, la Journalism Education Association a également rassemblé des storyboards gratuits et téléchargeables.

Si vous préférez, vous pouvez mettre vos dessins sur des notes autocollantes, afin de pouvoir les déplacer dans votre processus de décision concernant le début, la progression et la fin de votre histoire.

Les storyboards sont utilisés dans de nombreuses formes de narration vidéo, y compris les films dramatiques. Dans cette vidéo, les scénaristes des studios Pixar de Disney expliquent comment les story-boards aident leurs animateurs à créer du contenu pour chaque scène.

Share this story

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Aussi dans cette catégorie

Play Video

*

Play Video