Pourquoi les salles de rédaction devraient adopter le journalisme mobile

Les smartphones rendent l’audio et la vidéo de haute qualité abordables pour toute salle de rédaction. Alors pourquoi ne sont-ils pas utilisés universellement?

Les journalistes de radio ont été les premiers à adopter les smartphones pour enregistrer de l’audio pour les actualités et les émissions d’affaires courantes, car les microphones de la plupart des smartphones sont assez bons pour enregistrer de l’audio de qualité pour la diffusion depuis dix ans.

Mais les caméras des smartphones ont été plus lentes à rattraper leur retard, et elles commencent à égaler la qualité d’un appareil photo reflex numérique ou d’un téléviseur, en particulier par faible luminosité. Les appareils photo des smartphones manquent également de zoom optique qui maintiennent une qualité égale, vous devez donc « zoomer en avançant avec vos pieds » et donc vous rapprocher du sujet.

Néanmoins, de nombreux journalistes de télévision – comme Dougal Shaw à la BBC, Leonor Suarez à RTPA et Ashlynne McGee à ABC, adoptent le storytelling mobile. Et un nombre croissant de médias – comme CBC au Canada, NDTV en Inde, Léman Bleu en Suisse et Omrop Fryslân aux Pays-Bas encouragent la plupart ou la totalité de leurs journalistes à utiliser des smartphones au travail. D’autres, comme le diffuseur irlandais RTÉ, ont des équipes dédiées utilisant des smartphones pour créer des reportages d’actualités pour la télévision et en ligne, et ont même produit des documentaires télévisés complets.

Ils constatent tous que le journalisme mobile fonctionne. Premièrement, la plupart des journalistes possèdent déjà un smartphone, et avec des accessoires simples comme un trépied et des microphones externes, des contenus radio et télévision de qualité de diffusion (ou broadcast) peuvent être créés.

Et cela signifie que n’importe quel média peut recueillir plus d’images, d’audio et de vidéo, et interagir plus facilement avec son public pour obtenir des commentaires et des suivis d’information.

Corinne Podger est l’auteur de ce manuel. Consultante en formation mojo basée en Australie, elle forme des salles de rédaction du monde entier sur les compétences mobiles et numériques. Dans cette vidéo, elle explique pourquoi le reporting mobile est essentiel pour les rédactions et propose des conseils aux responsables de rédaction pour intégrer les smartphones dans les flux de travail journalistiques.

Share this story

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Aussi dans cette catégorie

Play Video

*

Play Video