Gérer les workflows sur Android

Les détenteurs de téléphones fonctionnant sous Android sont majoritaires par rapport à ceux utilisant des iPhones. Leur environnement mojo est particulier.

Il existe des milliers d’appareils Android différents et les fabricants ne mettent pas à jour les systèmes d’exploitation sur tous ces appareils en même temps. C’est ce qu’on appelle la « fragmentation ».

Cela signifie qu’une application peut fonctionner différemment sur différents appareils Android – et peut ne pas fonctionner du tout. Plus votre Android est haut de gamme, moins vous êtes susceptible d’avoir ce problème. Le plus sûr est d’essayer différentes applications pour voir laquelle fonctionne le mieux sur votre téléphone et avec laquelle vous êtes le plus à l’aise.

Alors, est-il vraiment préférable de travailler sur iOS lorsque vous voulez être un conteur mobile?

Quand Android l’emporte sur iOS

Wytse Vellinga est un journaliste de télévision et pionnier mojo des Pays-Bas. Il travaille en tant que formateur mojo et a récemment publié un livre sur la storytelling mobile avec son collègue allemand Björn Staschen. Wytse utilise à la fois iOS et Android pour son travail de conteur visuel pour le diffuseur régional néerlandais Omrop Fryslân. Nous lui avons demandé son avis sur le « monde mojo Android ».

Les flux de travail Android diffèrent-ils d’iOS?

Pas tellement, ces flux de travail sont à peu près les mêmes. Vous pouvez enregistrer des vidéos avec un certain nombre d’applications très haut de gamme sur Android, par exemple FilmicPro, Cinema FV-5, Cinema4K et Open Camera. Et vous pouvez modifier ce matériel sur une application de montage professionnelle comme KineMaster. L’enregistrement et l’édition audio sur plusieurs pistes sont également possibles avec des applications comme AudioEvolution.

Donc pas de différence avec iOS alors?

Eh bien, la fragmentation est un problème. Vous ne pouvez pas être sûr que toutes vos applications préférées fonctionnent sur votre appareil Android avant de les essayer. L’achat d’un appareil haut de gamme vous donne une chance raisonnable que tout fonctionne, mais il n’y a toujours aucune garantie. Cela ne concerne pas seulement les applications, mais aussi les équipements. Vous ne pouvez pas être sûr que tous les microphones, écouteurs/casques ou lampes connectés fonctionnent. C’est le plus gros inconvénient comparant Android à iOS. Mais en général, il est beaucoup moins cher d’obtenir un téléphone Android et il offre probablement un meilleur matériel qu’Apple peut vous obtenir.

Mon budget me permet uniquement d’acheter un téléphone Android bon marché. Quelles sont les fonctionnalités obligatoires pour que le téléphone soit suffisamment mojo?

Un bon appareil photo avec Full HD (capacités vidéo 1080p), la possibilité de connecter un microphone externe via USB ou via TRRS et suffisamment de batterie et de stockage. (Ndlr : « TRRS » veut dire « tip, ring, ring, sleeve » (« pointe, anneau, anneau, manchon ») qui sont les quatre points d’un jack 4 contacts)

Et si une salle de rédaction n’est pas en mesure de payer pour les applications, quel flux de travail recommandez-vous pour contourner les problèmes de filigrane, par exemple dans KineMaster?

Si la salle de rédaction ne paie pas pour les applications, vous devrez faire face à de nombreuses limitations et perte de qualité. Vous pouvez enregistrer de bonnes vidéos avec des applications gratuites. Mais il n’est pas possible de modifier la qualité gratuitement.

Donc, si vous travaillez professionnellement, vous devez dépenser de l’argent pour les applications?

Je pense que oui. Au moins si vous produisez pour la télévision et avez besoin d’un montage multipiste. Si vous produisez pour des plates-formes en ligne et sociales, il existe des options gratuites qui pourraient vous y amener, mais limitées – comme FilmoraGo et Adobe Clip. Videopad est même capable de vous offrir une exportation de 25 images par seconde, mais il y a toujours quelque chose qui vous gênera, comme des bugs, une mise en page faible ou des publicités.

Sur quel téléphone travaillez-vous actuellement (entretien réalisé en 2018)?

J’utilise un Samsung S9 avec FilmicPro et KineMaster. L’appareil photo du téléphone est fantastique. La seule chose qui manque encore – et j’ai vraiment besoin – est d’exporter mes vidéos dans KineMaster à 50 images par seconde. Mais cette fonctionnalité arrive bientôt, j’en suis sûr.

Je vous remercie!

Plus de conseils pour les utilisateurs d’Android

Découvrez nos conseils sur les applications de tournage Android dans cette section. Pour des recommandations sur l’édition d’applications pour Android, lisez cette section.

Share this story

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Aussi dans cette catégorie

Play Video

*

Play Video