Gérer les limites des smartphones

Les appareils photos de téléphones portables et leurs micros peuvent produire des vidéos et des audios de haute qualité, mais quelques défis ne sont à garder en tête.

Qualité des smartphones : Même les smartphones les moins chers de nos jours peuvent capturer des images Haute Définition (HD) de haute qualité. Votre téléphone doit pouvoir filmer au minimum en résolution 1080p, et il aura besoin d’un processeur de bonne qualité, de la capacité d’exécuter les derniers systèmes d’exploitation iOS / Android et d’être compatible avec les applications grand public. Essayez de choisir un téléphone qui n’a pas plus de trois ans et optez pour des marques établies comme Apple, Samsung et Google Pixel. Comme la plupart des téléphones modernes ne disposent pas d’un port casque 3,5 mm, vous aurez peut-être également besoin d’un adaptateur pour brancher un microphone externe.

Qualité de l’objectif : L’objectif de certains téléphones Android moins chers n’est pas de qualité suffisante pour saisir des photographies et des vidéos haute définition. Les iPhones et les grandes marques Android ont généralement des objectifs qui capturent des vidéos HD et des images hautes résolutions. Une double lentille n’est pas nécessaire.

Images stabilisées : Des prises de vue tremblantes rendent la vidéo non professionnelle. Pour réduire ce problème, utilisez un trépied – et si votre téléphone est doté d’une stabilisation optique d’image intégrée, allumez-la. Si votre téléphone ne dispose pas de cette stabilisation intégrée, vous pouvez utiliser une application comme Filmic Pro, qui fournit une option de stabilisation.

Audio : Le microphone intégré de votre téléphone enregistre généralement un son de haute qualité, mais la qualité audio se dégrade à mesure que votre sujet s’éloigne de votre appareil. Pour les interviews, utilisez un microphone externe. Vous devez également éviter les environnements venteux. Si vous devez filmer à l’extérieur par temps venteux, assurez-vous que votre microphone est équipé d’une bonnette.

Lumière : Les derniers smartphones proposent un « mode nuit » qui vous permet de filmer dans des conditions de faible éclairage. Mais les téléphones plus anciens fonctionnent mal sans beaucoup de lumière. Si votre téléphone a quelques années, essayez de filmer à la lumière du jour si vous le pouvez, et si vous filmez à l’intérieur, filmez près d’une fenêtre avec la lumière sur le visage de votre sujet.

Fréquence d’images : Si votre vidéo est diffusée sur les réseaux sociaux ou sur un site Web, vous n’avez pas à vous préoccuper de la fréquence d’images. Mais pour les journalistes de télévision, la fréquence d’images doit être prise en considération. Les pays utilisant le système de diffusion de télévision NTSC utilisent 30 fps, tandis que dans les pays utilisant le système PAL, les fréquences d’images sont de 25 fps (comme pour un iPhone). Si vous travaillez dans un pays à système PAL, vous devrez enregistrer et éditer des vidéos à l’aide d’applications offrant 25 images par seconde en option. Cliquez ici pour savoir quel système est utilisé dans votre pays.
Pour en savoir plus sur l’équipement nécessaire afin d’obtenir les meilleurs résultats de votre téléphone voyez notre chapitre sur le matériel ici.

Share this story

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Aussi dans cette catégorie