De quel matériel avez-vous besoin?

Un équipement simple vous donnera des résultats mojo professionnels. Voici des suggestions pour la constitution de votre kit.

Protection

Fourre de protection : Un étui aidera à protéger l’écran en verre de votre téléphone si vous le laissez tomber.

Protecteur d’écran : Un protecteur d’écran robuste réduira le risque de fissures et de rayures sur votre écran et votre objectif.

Chiffon de nettoyage : les chiffons doux utilisés pour nettoyer les lunettes sont parfaits pour éliminer la poussière et les empreintes digitales. Nettoyez l’objectif avant de prendre des photos ou de filmer une vidéo et à chaque fois que vous utilisez votre téléphone pour filmer des vidéos ou prendre des photos.

Alimentation externe

Il n’y a rien de pire que d’arriver à une interview ou de filmer pour découvrir que vous n’avez plus de batterie. Gardez un chargeur externe ou une batterie externe dans votre sac mojo pour avoir une alimentation de secours en déplacement.

La stabilité

Trépied: L’utilisation d’un trépied vous donnera des séquences vidéo stables et des photos plus nettes. De nombreux mojos utilisent un trépied robuste comme le Manfrotto BeFree, mais comme vous n’avez pas besoin de fixer une caméra de télévision lourde ou un reflex numérique, un trépied léger et peu coûteux donnera également d’excellents résultats.

Monopodes et perches à selfie: Un monopode est une bonne alternative à un trépied, en particulier l’un des modèles à pieds écartables. Le Manfrotto 560B1 est une option de haute qualité. Une perche à selfie (selfie-stick) peut être utilisé pour des séquences face caméra – comme Sky News Australia a commencé à le faire en 2015 – mais gardez à l’esprit que l’objectif orienté vers l’avant sur de nombreux smartphones n’est pas aussi bon que l’objectif orienté vers l’arrière.

Support de trépied : pour fixer votre smartphone à un trépied ou monopode, vous aurez besoin d’un support de trépied avec une base à vis. Il peut être utilisé pour fixer votre support à n’importe quel trépied standard. Les supports bon marché peuvent se casser facilement, alors pensez à une marque professionnelle comme le Shoulderpod S1 ou le Sevenoak SK-PSC1.

Poignées et supports

Poignée : une « poignée » vous permet de fixer votre smartphone avec un objectif externe, un microphone et de l’éclairage, et de vous déplacer pendant que vous filmez. Ils peuvent être attachés à un trépied ou sont portatifs. Contrairement à un support, une poignée ne fournit aucune stabilisation si elle est utilisée à la main. Les marques populaires incluent Beastgrip, DreamGrip et Helium.

Stabilisateur : Un bras stabilisé (gimbal) n’est pas essentiel, mais peut être utile. Le stabilisateur combine un support pour smartphone avec une poignée motorisée. Il garde la caméra du téléphone pointée sur un objet filmé pendant que vous vous déplacez. Les marques populaires incluent DJI, FeiyuTech, Movi, Zhiyun et LanParte. De nombreux supports de cardan recouvrent la prise microphone du téléphone, vous devrez donc peut-être enregistrer de l’audio à l’aide d’un deuxième téléphone ou d’un appareil d’enregistrement externe. Les deux cardans qui ne couvrent pas le port du microphone sont le LanParte HG-01 et le FeiyuTech G6 Plus.

L’audio

Les microphones à pince – également appelés micros-cravates – sont idéaux pour enregistrer des interviews dans des zones bruyantes ou venteuses. Le microphone se fixe aux vêtements de votre interlocuteur et l’autre extrémité se branche sur votre téléphone.

Les microphones largement utilisés comprennent le Rode Smartlav et le Boya BY-M1. Ces microphones ont une prise 3,5 mm, donc si votre téléphone n’a pas de port 3,5 mm, vous aurez besoin d’un adaptateur. Vous pouvez également acheter des microphones à pince avec des prises lightning pour les nouvelles générations d’iPhone (7 et plus) – comme le Sennheiser Clip Mic sur la photo.

Casques pour smartphone : si vous vous trouvez sur le terrain sans microphone externe, le microphone de votre casque pour téléphone portable peut également enregistrer un son de bonne qualité.

Clip microphone double adaptateur : Si vous souhaitez enregistrer plus d’une personne – pour une interview de deux personnes, par exemple – vous aurez besoin de deux microphones clip. Ceux-ci peuvent être branchés sur un adaptateur double comme le Rode SC6. Si vous êtes sur un iPhone, le Rode SC6-L adaptor supprime la nécessité d’utiliser un adaptateur d’éclairage à 3,5 mm.

Microphones à pince à double tête : une alternative à l’utilisation de deux microphones à pince et d’un adaptateur consiste à acheter un microphone à pince à double tête. Les plus populaires incluent le micro TONOR ou le Comica CVM. Ces microphones enregistrent les deux sources de son dans un seul fichier audio, il n’y a donc pas d’option de mixage ultérieur.

Mixeurs audios : Si vous souhaitez contrôler le niveau d’enregistrement de chaque microphone indépendamment, vous pouvez utiliser un mélangeur audio pour smartphone comme le Saramonic SmartMixer ou le Roland GoMixer.

Rallonges : pour les prises de vue moyennes ou pour filmer à une distance supérieure à un mètre, vous devez brancher votre microphone sur une rallonge comme la Rode SC1. Cette rallonge fonctionne avec les microphones Rode Smartlav et Boya BY-M1.

Microphones portables : Les microphones portables sont idéaux pour enregistrer des interviews, des séquences à la caméra et pour enregistrer du « son naturel ». Une extrémité se branche sur votre smartphone et l’autre est attachée au microphone que vous tenez dans votre main. Les marques populaires incluent Rode, iRig, Sennheiser et Apogee. Pour vous protéger du bruit du vent, achetez une bonnette en mousse pour recouvrir le microphone.

Enregistrement sans fil : Pour enregistrer à une distance importante ou si votre sujet se déplace, vous souhaiterez peut-être investir dans un microphone sans fil pour smartphone. Votre interlocuteur porte un microphone connecté à un émetteur et le récepteur est connecté à votre smartphone. Les choix populaires incluent le Rode NewsShooter, ou le Samson Go Mic Mobile, un système sans fil qui peut connecter deux microphones (clip ou portable) à la fois, et fonctionne sur USB C, Micro USB, 3,5 mm et la prise lightning.

Audio « à deux prises » : une alternative aux rallonges et aux systèmes sans fil consiste à utiliser un deuxième téléphone. Branchez-y un clip-microphone et demandez à votre interlocuteur de mettre ce deuxième téléphone dans sa poche et de fixer le microphone à ses vêtements.

Cela vous permet d’enregistrer leur voix lorsque vous filmez à distance avec votre téléphone principal. Les deux enregistrements peuvent être associés pendant le processus d’édition.

Éclairage

Lumière naturelle : Filmer ou prendre des photos à l’extérieur donne d’excellents résultats sans éclairage externe. Lors du tournage, verrouillez l’exposition pour éviter des modifications automatiques de l’exposition si, par exemple, un nuage recouvre le soleil, car cela distrait le spectateur. Si vous filmez à l’intérieur, essayez de filmer près d’une fenêtre qui laisse entrer beaucoup de lumière naturelle.

Lumières artificielles : les marques populaires de éclairages pour smartphones incluent Lume CubeManfrotto, iBlazr, Godox et Genaray. Certains – comme les lampes Manfrotto et Godox – sont livrés avec un sabot pour que vous puissiez les ajouter à un support de trépied. Une lumière haut de gamme comme Rotolight vous permettra d’incliner le faisceau lumineux pour le réfléchir sur d’autres surfaces. Et vous pouvez toujours utiliser des lumières autonomes ou des boîtes à lumière pour éclairer une personne interviewée, comme vous le feriez avec une caméra de télévision.

Lentilles externes

Une large gamme de zooms, grand angle et macro pour smartphones est désormais disponible auprès de fabricants comme Olloclip, Exolens, Moment et Moondog. Ceux-ci se fixent généralement au téléphone via un support externe ou avec un clip qui s’enclenche sur le téléphone, et certaines marques vous permettent de fixer des filtres à densité neutre (ND).

Combien coûte un kit?

L’équipement indispensable pour travailler en tant que mojo professionnel ne coûte pas cher. Les éléments essentiels sont un trépied, un support à pinces pour tenir le téléphone et un microphone externe avec une rallonge :

Les bases : un smartphone, un microphone externe, une rallonge, un trépied et un support à pinces.

Dans ce court tutoriel, Corinne Podger, experte et consultante en journalisme mobile, montre comment configurer votre smartphone pour commencer à filmer à l’aide de l’équipement ci-dessus :

L’ajout de lumières externes, de lentilles, de poignées et d’un stabilisateur peut vous donner un meilleur résultat – mais rappelez-vous que plus vous aurez besoin d’équipement à transporter, moins vous serez « mobile »!

Mojo XXL : Davantage de types de trépied, légers, poignée et stabilisateur.

Nous vous recommandons d’acheter un kit de base et d’investir dans un équipement spécialisé qui vous aidera à faire votre travail au fur et à mesure.

Share this story

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Aussi dans cette catégorie

Play Video

*

Play Video
Mobile Journalism Conference Asia 2020
  • 25-27 JUNE 2020
  • mojoasia
This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website.